top of page

Avril 2022

Ce mois d’avril a pour base une structure de base très marquée : 9|3|9. Il semblerait que l’état de crise soit le maître mot de ces prochains jours. Un état de crise certes, mais pour créer quelque chose de neuf, de frais, pour donner un nouveau souffle ou encore retrouver un engouement, une vitalité qu’on croyait perdu. C’est en opérant un déplacement de soi par une ouverture vers les autres que nous pourrions comprendre que nous ne sommes pas uniquement notre propre et unique solution. S’ouvrir au monde extérieur, se tourner vers autrui sans jugement, sans affront, dans l’acceptation, nous permettrait d’accéder à un nouveau tremplin personnel. En avril ne te découvre pas d’un fils et fais ton bilan : montrons la voie mais n’ayons pas peur de marcher à coté de certain.es car nous pourrions découvrir, sur leur chemin, quelques pépites.


Nous serions invités à calmer notre intellect pour éviter qu’il ne continue d’interférer avec notre créativité et nos envies. Il faudrait sortir de cet isolement, de cette peur d’échanger, de communiquer pour établir de nouvelles relations. Il faudrait se faire un peu violence pour se bouger le popotin. Ainsi c’est dans cet état d’ouverture et de bilan que les énergies d’avril nous pousseraient à observer tout ce que nous avons accompli et expérimenté. Regardons, associons et produisons quelque chose de nouveau : une nouvelle posture à adopter, un projet mis de côté à remettre au goût du jour, se faire de nouveaux amis. En avril, il sera temps de regarder le chemin parcouru, de l’intégrer et de s’appuyer dessus pour impulser une nouvelle énergie qui deviendra motrice.



En somme, nous risquerons d’être ballottés entre “je veux que ça bouge maintenant !” et le “oui, mais pas trop vite...”. Bref, un mois placé sous le signe de l’opposition : “c’est bon mais pas trop trop”. Il semblerait que ces prochains jours, nous soyons conviés à ne pas perdre le nord et à rester focalisés sur l’essentiel ; ne pas se disperser. C’est un peu la fin de l’éparpillement et l’affirmation de soi. Finies les hésitations, on décide de changer de travail mais... ; on aimerait déménager mais... ; on veut sortir d’une situation inconfortable mais... Des excuses, toujours des excuses. En fin de compte, ce mois d’avril est un mois de bilan pour donner naissance (ENFIN !) à quelque chose qui nous tient à cœur. Par conséquent, il faudra faire des choix qui nous feront vibrer de l’intérieur. Néanmoins, il ne faudra pas agir seul mais observer ce qui nous entoure, regarder ce qui se passe et entrer dans une nouvelle communication pour briller davantage.

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page