top of page

Décembre 2022

Si nous avons été poussé à lâcher prise sur une situation, un projet ou que nous ayons vécu des situations inopinées, très fortes car inattendues, il semblerait que nous ayons encore besoin de prendre davantage de recul. Le mois dernier a pu être un mois placé sous la symbolique de la persévérance, de l'effort et de la discipline : [Hello Saturne !]. Mais tout ce chambardement semblait nécessaire pour nous permettre de passer consciemment un cap important dans notre existence.

Nos esprits satur[ne]ent car un travail psychologique devait se mettre en place pour avancer. Ainsi ce mois de décembre se présenterait comme une suite logique de ce travail, c'est-à-dire une sorte de phase d'intégration. Comment ? Eh bien, l'aide d'une personne extérieure ou l'appui d'un proche peut-être le coup de pouce qui se présentera à nous pour nous épauler sur notre chemin. L' élément Air et l'élément Eau se combineront pour mettre en lumière certaines incertitudes persistantes ou certaines zones encore un peu trop floues. Par conséquent, décembre devrait être plus calme que le mois précédent mais il devrait nous réserver également son tout petit lot de bousculades, de contrariétés, pour nous laisser lever notre verre fièrement dès le mois suivant !



On nous inviterait à travailler notre flegme, notre réflexion pour ne pas agir avec trop de fougue face à certaines situations qui pourraient encore se présenter à nous. Ainsi, il faudra rester ouverts, à l'écoute mais sans pour autant se laisser marcher sur les pieds. En fait, on nous conseille de ne pas prendre de décision trop hâtive ou de répondre trop spontanément et de privilégier l'observation et la réflexion. Il se pourrait que des tensions nous poussent à agir dans l'impulsivité, ce qui serait à éviter en adoptant une posture de recul pour observer la situation dans son ensemble.


La notion de hiérarchie est également présente : un.e chef de famille, un.e employeur ou même une Instance semblent être des forces qui pourraient faire ressentir des sentiments de soumission, de contrôle vécu plus fortement. Pour terminer cette année, il y aura tout de même un petit vent de douceur qui nous permettra de nous rattacher à une certaine forme de sécurité notamment auprès des nôtres, de nos proches. Il ne faudra pas hésiter à partager peurs, craintes avec ceux qui nous entourent car cela pourrait donner naissance à une belle énergie unificatrice : débats, entretiens, réunions, c'est la communication qui sera véritablement la matérialisation de ce tout dernier changement en cette fin d'année.


Si nous avons connu une perte de pouvoir ou d'énergie dans notre quotidien nous allons semble-t-il pouvoir renverser cette situation très prochainement. Le conseil prodigué pour passer tranquillement, du moins avec le plus de sérénité possible, serait de nous inscrire dans l'instant présent. [Ah le voilà encore ce foutu instant présent ! Facile à dire !] Oui, c'est sûr, sauf que là, on nous conseille juste de tout déposer à nos pieds ; de faire tomber armure, amulette, arme ; de plonger dans le lac devant nous, pour profiter d'un moment de légèreté ; puis de prendre le temps de panser certaines blessures. Laissons de côté projets, questionnements spirituels et vivons, mais vivons ensemble dans la réalité commune de l'instant présent. À l'image du Pendu, restons en suspension le temps d'un instant.

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page